Share
Alliance des territoires
28 mai 2019
Amphithéâtre Simone Veil - 28 rue des Saints-Pères 75007 Paris

Colloque "L'action publique locale entre contrainte financière et flexibilité  institutionnelle : Réflexions autour du pacte girondin”

14/05/2019

de 8h30 à 18h.

A l’occasion de la 11ème édition de ces Rendez-vous, le choix a été fait de braquer le projecteur sur l’action publique locale, dont personne ne saurait aujourd’hui contester l’importance. Conduite aussi bien par l’Etat territorial, que par les collectivités et leurs groupements, l’action publique locale a été profondément réformée ces dernières années. Elle est aujourd’hui encore en proie au changement. A la veille de son élection, le président de la République avait exprimé le choix d’un renouveau dans les relations entre l’Etat et les collectivités territoriales. Il proposait de changer de logique dans la maîtrise de la dépense locale et de faire le pari de la confiance plutôt que de miser, comme par le passé, sur une approche unilatérale, qui avait conduit à une baisse des dotations. Ce pacte quinquennal devait conduire l’Etat à donner davantage de leviers aux élus locaux en matière d’investissements, à réduire les coûts qu’il leur imposait, en ayant recours à un droit plus flexible et en contrepartie, les collectivités devaient s’engager à contenir l’augmentation de leurs dépenses. Placées sous le signe d’un « pacte girondin », ces relations devaient se traduire par une plus grande souplesse dans l’application des normes. Deux ans après, où en est-on ? C’est à cette question, que se propose de répondre la présente journée d’étude. Son objet est ainsi de conduire une réflexion autour de ce « pacte girondin » et de dresser un bilan critique de l’action publique locale. Regroupant des personnalités issues d’horizons divers (ministres, parlementaires, élus locaux, dirigeants et cadres territoriaux, universitaires, experts), cette journée d’étude est structurée en deux temps. Le premier temps, le matin, est consacré à l’étude de la contrainte financière et prend la forme de deux tables rondes. Le second temps porte sur la flexibilité institutionnelle et prend également la forme de deux tables rondes. 

Olivier Landel, Délégué général de France urbaine, participera à la table ronde n°4 "L'ouverture aux arrangements locaux", aux côtés de Brigitte Klinkert, présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin et de Christophe Parnet, doctorant en science politique à l’IEP de Lyon.

Vous pouvez vous inscrire ici.