Share
Commande publique
Finances et Fiscalité
Transition écologique

« Compter ce qui compte vraiment : le temps de la comptabilité écologique » : Rendez-vous à Grenoble les 30 et 31 mai

19/05/2022

Face à l’urgence et à l’accélération des transformations (écologique, sociale, numérique, sanitaire, etc.), le temps n’est-il pas venu de changer de logiciel, voire de cadre de références et de compter ce qui compte ? Parmi les nouveaux outils budgétaires et comptables visant à intégrer les questions climatiques ou sociales, les budgets verts (ou évaluation climat des budgets) figurent parmi les plus connus, adoptés par un nombre croissant de collectivités, qui l’ont parfois adapté à leurs propres objectifs. 

Les comptabilités dites « écologiques » ou « multi-capitaux » restant aujourd’hui moins identifiées, probable rançon d’une plus grande complexité à la hauteur de leurs ambitions - plus systémiques, puisqu’il ne s’agit plus seulement d’évaluer l’alignement des dépenses avec des objectifs climatiques, mais d’intégrer au bilan le coût des actions de préservation et de restauration des écosystèmes naturels… et humain. Dit autrement, de comptabiliser la dette écologique et sociale pour mieux la rembourser. 

C’est pour étudier ces nouvelles comptabilités CARE ou écosystèmes centrées et envisager les premières expérimentations possibles dans des collectivités que la ville de Grenoble organise les 30 et 31 mai prochain un colloque sur « Compter ce qui compte vraiment :le temps de la comptabilité écologique ». De nombreux ateliers permettront de mieux se familiariser avec cet outil encore en devenir, avec, notamment, des interventions d’Alexandre Rambaud, qui a développé avec Jacques Richard CARE, d’experts comptables la mettant en œuvre, ou la présentation de la cartographie des outils financiers et comptables par la 27ème Région, dans le cadre du programme « Nouvelles Mesures » dont France urbaine est également partenaire. 

France urbaine est partenaire de cet événement. Le programme complet et les inscriptions sont ouvertes sur le site de la ville de Grenoble. Une retransmission des rencontres ayant lieu au Muséum.