Share
Culture
Sport

Résidences d’auteurs : France urbaine et le Centre national du livre lancent un appel à candidature

07/09/2022

Faire vivre les Olympiades culturelles dans les territoires, c’est l’une des ambitions de la nouvelle collaboration du Centre National du Livre et de France urbaine.

France urbaine et le Centre national du livre ont lancé un appel à candidature à l’attention des collectivités, visant à l’installation d’une dizaine de résidences d’auteurs dans les territoires.  

Un projet ancré dans les Olympiades culturelles  

Faire vivre les Olympiades culturelles dans les territoires, c’est l’une des ambitions de la nouvelle collaboration du Centre National du Livre (CNL) et de France urbaine. Après le dispositif BD20>21, qui avait valu la production d’un ouvrage de bandes-dessinées et d’une exposition ad hoc, un nouvel appel à candidatures à destination des collectivités adhérentes de France urbaine vient d’être lancé.  
 
Il vise à l’installation de résidences d’auteurs, mettant à l’honneur à travers les temps de médiation et de création le sport dans les territoires, et plus particulièrement un sportif de haut-niveau qui se prépare pour les Jeux olympiques et paralympiques (JOP) 2024. Dix auteurs engagés dans des résidences de 2 mois minimum (financement par le CNL à hauteur de 2.000 euros par mois) et jusqu’à 4 mois (financement par la collectivité si 3e et 4e mois) seront en « immersion » dans la vie du sportif ou du club.  
 
Hormis les temps de médiation, il sera demandé aux auteurs la production de 8 planches et une couverture de bandes-dessinées ou manga, supports retenus pour cet appel à candidatures. L’artiste dressera le portrait d’un « talent sportif » qui est aussi « ambassadeur local », en illustrant la manière dont son statut de sportif de haut niveau lui permet de s’engager sur un ou plusieurs enjeux qui parcourent le sport, en lien notamment avec :  
 
  • La promotion de l’activité physique et sportive pour lutter contre la sédentarité au bénéfice de la santé physique et mentale (sport/santé) ;
  • La valorisation du sport comme vecteur de cohésion sociale, d’émancipation, de participation à la vie civique ; 
  • La valorisation du sport comme incarnation des valeurs républicaines ;
  • L’illustration de la féminisation des pratiques physiques et sportives ;
  • La protection de la nature et responsabilité environnementale du sport ;  
La production pourra par ailleurs montrer les difficultés de l’entrainement au quotidien ou les obstacles que peut rencontrer l’athlète dans sa volonté d’agir pour son territoire. 

Le calendrier précisé

Chacune des collectivités qui souhaite prendre part au dispositif pourra faire remonter d'ici fin septembre le nom de l'auteur/-trice retenu(e) et une première ébauche du dossier (avec les mentions (non-exhaustives) du sportif de haut-niveau retenu, discipline (olympique ou paralympique), thème(s) abordé(s), temps de médiation projetés, etc.), après quoi la commission du CNL rendra un avis. L'auteur pourra déposer le dossier sur une plateforme dédiée pour validation et financement de la résidence. Pour mémoire, ces auteurs doivent avoir déjà été publiés à compte d’éditeur. Le sportif de haut-niveau en question doit se préparer pour les Jeux olympiques et paralympiques 2024. La liste ministérielle peut permettre d'avoir une visibilité sur le vivier sportif du territoire, mais elle ne constitue pas a fortiori un prérequis. Pour plus de détails :  
 
  • Fin septembre/début octobre 2022 : clôture de l’AMI et liste des 10 collectivités parties prenantes arrêtée ; 
  • A partir de décembre 2022/janvier 2023 : lancement des résidences ;
  • Fin 1er semestre 2023 : compilation des productions dans un livrable et préparation des temps de valorisation ; 
  • 2e semestre 2023 : temps de valorisation (livrable, exposition…) 
 

Pour plus de renseignements et dépôt des candidatures, merci de vous adresser à :