Share
Europe et international
Solidarités

Ukraine : les collectivités urbaines poursuivent leur mobilisation

07/04/2022

Le ministère a fait un premier bilan du fonds d’action extérieure des collectivités territoriales, appelé "FACECO".

Le centre de crise et de soutien du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a tenu à faire savoir aux collectivités territoriales françaises les actions concrètes de soutien à la population ukrainienne que leurs contributions au FACECO ont permis de mettre en place depuis le début de l’invasion russe. Ainsi, orientée par la coordination assurée par le mécanisme de protection civile de l’Union européenne, l’aide apportée par les collectivités s’est traduite concrètement par l’acheminement, du 24 février au 22 mars, de douze convois de matériel répondant au plus près aux besoins exprimés, notamment par les autorités ukrainiennes.
 
Dans une volonté de transparence et d’information des collectivités donatrices, le ministère récapitule ainsi, d’une part, la liste du matériel envoyé (ambulances, tentes, médicaments, groupes électrogènes, etc.), d’autre part, la liste des collectivités et entreprises ayant contribué (respectivement au FACECO et au fonds de concours des entreprises) mais également le détail de chacun des convois ayant permis d’acheminer les dons ainsi financés. Globalement, cette aide s’élève à près de 3 millions d’euros, dont 2,8 apportés par les collectivités territoriales.
 
Le ministère déclare par ailleurs avoir reçu des contributions de plusieurs membres de France urbaine, à savoir : Lyon, Grenoble, Rennes, la Ville et l'Eurométropole de Strasbourg, Cherbourg, Rouen, Bordeaux, Nantes, Clermont-Ferrand, la Métropole européenne de Lille, la Ville et la Communauté urbaine de Reims, la Ville et la Métropole de Dijon ainsi que la Communauté urbaine Angers Loire Métropole et la Communauté d’agglomération Grand Paris Sud. Ces aides, allant jusqu’à 143 000 euros, sont en moyenne de 53 000 euros et représentent un quart des contributions apportées par les collectivités territoriales françaises. Il est au demeurant à rappeler que le FACECO reste ouvert et que, dans une logique complémentaire à l’urgence à laquelle tente de parer ce fonds, l’associations Cités Unies France en a lancé un autre, visant à renforcer la résilience et anticiper, le cas échéant, la reconstruction des collectivités territoriales les plus affectées par le conflit et l’accueil des déplacés. Quatre membres de France urbaine y ont d’ores et déjà contribué.
 

Il semble que votre navigateur ne soit pas configuré pour afficher les fichiers PDF. Télécharger Adobe Acrobat ou cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.

Cliquez ici pour télécharger le fichier PDF.